[RUGBY CLUB PAYS SIX FOURNAIS] LES CADETS CHAMPIONS DE FRANCE UFOLEP DE JEU A XII

RUGBY CLUB PAYS SIX FOURNAIS

 

LES CADETS CHAMPIONS DE FRANCE UFOLEP DE JEU A XII

 

On en a rêvé, ils l’ont fait !

Les cadets sont champions de France UFOLEP de jeu à 12.

Récit d’un week-end magique :

Nous avions pris la décision de partir en car (budget total transport 900 €, au lieu de 3.500 € en train et 5.800 € en avion)

Après 10h de route et un arrêt ‘’au pif !’’ dans un Routier (sympa !) à Narbonne, nous arrivons juste à temps pour la réception protocolaire.

Michel BARTHES, responsable national UFOLEP, commence son discours : « un titre de champion de France, quel qu’il soit, ça se gagne et ça se respecte ! ». Evident !

Puis nous allons souper, avant de prendre nos quartiers dans de superbes chalets en ‘’Pin des Landes’’.

Vers 9h30, nous reprenons la route pour la Dune du PYLAT, puis les minots piquent une tête dans l’océan.

Retour vers 23h00, douche et dodo sans aucun problème de discipline.

Lever à 7h00 pour un réveil musculaire digne d’une équipe pro, Bravo Alain MARTIN.

Puis à 9h00, petit déjeuner très copieux, ne pouvant plus manger avant notre match dont le coup d’envoi était fixé à 13h30.

Tout l’avant match a été géré par Alain MARTIN, Jean Marc PLANTIER (Le kiné aux mains d’or et aux ‘’straps’’ magiques !) et papi avec ses fameuses bananes et barres de céréales.

Pierre JASSERAND prendra ensuite les choses en mains avec un discours (dont il a le secret) qui apportera sérénité et motivation.

Puis quelques minutes avant le match, Cédric BOISSON, mettra le groupe en pression.

Après un échange de fanion, coup d’envoi ARMENTIERES, sur un cafouillage les Nordistes se voient refuser l’essai pour un léger en avant. Gros coup de pression pour le staff qui sera enfin rassuré par une pénalité des 40 mètres enquillée par THOMAS THIMOTHE.

Mis en confiance, le groupe s’arrache et comprend bien vite que notre salut viendra du contournement. Grâce à un super match du six de devant, qui multiplient les temps de jeu pour libérer à 2000 pour une ligne de ¾ qui va à 10.000, nous arrivons à prendre le large et atteignons la mi temps avec un 25 - 0.

La deuxième mi temps sera par contre à mettre au crédit des Nordistes, probablement briffés par leur coach, qui vont nous pilonner avec de solides gaillards qui excellent de plus dans la conservation du ballon. Il faudra beaucoup de courage et de vaillance à l’ensemble des minots pour résister à ces charges qui laisseront même Benjamin JASSERAND, KO debout pendant plus de 10 minutes après un choc que l’on a entendu depuis le bord de touche (Il aura néanmoins attendu la fin du match pour s’écrouler et être pris en charge par le service médical, sans pouvoir assister à la remise des trophées. respect !).

Après avoir fait rentrer tous les remplaçants, délivrance au coup de sifflet final, poignées de mains, accolades et une « Pilou Pilou » made in Six Fours. Puis c’est les larmes aux yeux que l’équipe et le staff d’ARMENTIERES nous font une haie d’honneur, ils nous applaudiront encore à tout rompre lors de la remise du bouclier. Bel esprit sportif ces chtis !

Respect pour cette super équipe, championne des ARDENNES (Catégorie TEULIERE à XV) et qui a même été jusqu’au 16éme de finale du championnat de France FFR.

Les autres finales ont été remportées par PERPIGNAN devant COLOMIERS en Minimes, Idem en Cadet A, alors qu’en cadet B à XV les nordistes d’ARRAS sont venus, non sans mal, à bout de MANOSQUE après avoir, toutes deux, battu les Catalans de l’ E.R CANIGOU

Cette même équipe de MANOSQUE, qui a apprécié notre hospitalité au Verger mais qui avait à la TESTE un super banc de Touche ! CQFD !

Après la douche, casse croûte (poulet mayo) et lecture par les joueurs de petits textes humoristiques écrits sur chaque joueur avec au passage un émouvant hommage personnalisé au staff.

Puis départ 18h00, nous nous arrêtons dans un Mac Do à Toulouse, où nous retrouvons les catalans de Ecole de Rugby du CANIGOU (nom de la montagne surplombant Perpignan). Petite discussion avec le président et les dirigeants. Nous découvrons un exemple :

300 gamins licenciés, des - 7ans, jusqu’à juniors REICHEL, pas de seniors, classée comme la plus grande école de rugby CATALANE, même devant PERPIGNAN.

Un budget "car" de 30.000 € par an (Six à huit bus selon les week-end), une partie de l’école de rugby en Espagne et une autre au Portugal en même temps que les minimes et les cadets finalistes UFOLEP. Les Joueurs équipés de la tête au pied par de nombreux sponsors et un budget global annuel de 120.000 €, ça calme !

Enfin arrivée à 4h45 devant le stade du Verger, Fatigués mais heureux !

Que La vie est belle quant elle est simple !